L’alpaga est originaire du continent Sud-Américain où l’on retrouve les quatre espèces de la famille des petits camélidés :
les deux espèces sauvages : le guanaco (Lama guanicoe) et la vigogne (Vicugna vicunia),
les deux espèces domestiques : le lama (Lama glama) et l’alpaga (lama pacos).

 

Ils ont la particularité d’avoir la lèvre supérieure fendue et un coussinet plantaire.

L’ovulation est induite par l’accouplement et la gestation dure 11 mois et demi. La progéniture est appelé cria.

L’alpaga est un animal grégaire ayant des rapports sociaux structurés. Très observateur, il est curieux et raisonnablement distant.

Elevé principalement pour sa toison, il produit 1 à 3 kg de laine pour une tonte annuelle.
Les teintes naturelles vont du blanc au noir en passant par tous les tons de gris, beige et marron.
C’est une laine chaude, résistante et délicate au toucher.
C’est par le biais de l’association Alpalaine que nous transformons une partie de nos toisons en filature, l’autre partie est travaillé sur place, cardage, filage et tricot!

Des pelotes en laine d’alpaga issue de notre élevage, pour le plaisir de travailler une matière noble et créer des vêtements doux et chauds!

Vente de pelotes en laine d’alpagas : deux qualités pour satisfaire vos envies de créations :

Pelotes 100% laine d’alpagas
Aiguilles n° 3/3,5.
50 grs, 130 m environ
Coloris : écru, marron, beige, gris foncé
Prix : 9,40€ la pelote

Pelotes 80% alpagas – 20% moutons
Aiguilles n° 4/4,5.
50 grs, 80 m environ.
Plusieurs coloris.
Prix : 7,50€ la pelote

Contactez nous via la rubrique contact du site pour toutes commandes de pelotes.

Modèles réalisé avec nos pelotes 100% alpagas :

Modèles réalisés avec nos pelotes 80% alpagas – 20% moutons :

Un exemple de travail chez Face alpagas avec Chocolat :

Voici Chocolat.

Chocolat est tondu.
Ce jour là c’est un grand jour! Une tonte annuelle pour nos alpagas!

La toison est triée.
On retire les parties où la laine est plus grossière ainsi que les plus grosses impuretés.

Après avoir été lavée, la laine est cardée.
Ici, deux cardes à main. Une cardeuse à rouleaux permet de carder de plus grandes quantités de laine, on obtient alors une nappe prête à filer (ou feutrer).

Le filage au rouet que je vous invite à découvrir dans deux petites vidéos au paragraphe suivant.

Le fil est mis en pelote pour être tricoté.

Deux écheveaux de laine de Chocolat constitués de deux brins filés au rouet.

Ici, le retord, est réalisé avec un fin fil beige.
Ce fil fin est réalisé en filature à partir de la laine de nos alpagas, et, est lui même constitué de deux brins.

Il n’y a plus qu’à tricoter ce fil patiemment réalisé!
Ici, une paire de mitaines ainsi qu’un bandeau.

Quelques créations…